De retour dans mon Jura natal, j’effectue mon stage de fin d’année dans une association culturelle, le comité Cuiseaux Pays des Peintres. Cette association a pour but d’aider au rayonnement culturel et touristique de Cuiseaux et de son territoire par tous les moyens, dont l’organisation d’événements et un fort soutien aux artistes amateur·ices et professionnel·les ; de promouvoir les activités culturelles et artistiques auprès d’un public le plus large possible avec une attention particulière pour les jeunes et les populations les plus fragiles ; de mettre en valeur les richesses patrimoniales et historiques en s’appuyant sur les nombreux monuments, pour certains classés.

Les bénévoles de cette association mettent tout en œuvre pour valoriser le patrimoine artistique de la cité médiévale de Cuiseaux en s’appuyant sur la renommée internationale de diverses personnalités telles que Édouard Vuillard (1868 – 1940), membre fondateur du mouvement nabi aux côtés de Maurice Denis, et Pierre Puvis de Chavannes (1824 – 1898), peintre moderne dont quelques membres de la famille y vivent toujours.

Village de Cuiseaux ©Barbara Marechal

Cette année le comité organise sa sixième biennale des arts du 20 août au 25 septembre avec un programme exceptionnel. Deux expositions phares se dérouleront tout au long de cet événement « Pierre Puvis de Chavannes dans les collections privées françaises » et « Speedy Graphito, une histoire de famille ».

Outre cet important travail de conception d’exposition, l’association et ses bénévoles proposent diverses activités : atelier d’arts plastiques, conférences sur l’histoire de l’art (par Sophie Amory, conférencière au Louvre et Serge Chaumier), concours de peinture sur chevalet, ouverture d’une galerie d’art pour les artistes.

Mes activités au sein de l’association sont diverses et variées, de la logistique au montage vidéo. J’assiste à 4 réunions de commissions par mois à peu près (bénévoles ; communication ; artistique ; bureau). Je m’occupe principalement des réseaux sociaux  (Facebook et Instagram) pour relayer les actualités et je prends en charge certaines tâches pour soulager les bénévoles (lancement des invitations pour le salon des artistes contemporain·es). Au sujet des bénévoles, j’ai été chargée d’organiser un voyage (culturel) de remerciement pour leur participation active, à Bâle, en Suisse. Je m’occupe également du planning de leurs disponibilités pour veiller au bon déroulement de la biennale. 

Fondation Beyeler Bâle ©Barbara Maréchal

Concernant la communication autour de l’exposition, j’assiste avec le président de l’association et l’attaché de presse au suivi des relations de la presse nationale, régionale et locale. J’ai pour mission de faire des veilles sur internet des articles et des influenceur·euses sur les réseaux sociaux. J’ai participé à deux bourses d’échanges touristiques (Saône-et-Loire et Jura) afin de distribuer des dépliants au sujet de notre événement estival aux Offices de tourisme de la région mais également aux différentes structures qui s’y trouvaient (musées, maisons viticoles, etc) et également faire découvrir notre association aux campings et gîtes/maisons d’hôtes.

Je m’occupe également de la logistique concernant les divers supports de communication (distribution, listing des lieux).

Les prochains mois vont être davantage mouvementés à l’approche de la biennale en août. Je dois m’occuper de la diffusion du programme dans le village mais également dans les Offices de tourisme, cette fois-ci sur support numérique. La médiation des expositions sera conduite directement par des médiateur·ices ou indirectement par les surveillant·es de salle pour lesquel·les je dois produire un texte de médiation qui pourra les accompagner. Cette médiation se poursuit dans une salle de vidéo qui diffusera de courte présentation des artistes que j’aurai préalablement montée.

Concernant, les expositions, nous travaillons sur un parcours déterminé afin que chaque salle d’exposition soit visitée. De plus, l’exposition sur le street art est une formule complètement nouvelle pour l’association. Cette dernière se déroulera majoritairement à l’extérieur sur de grands panneaux disposés dans tout le village, de quoi déboussoler la population ! Et c’est bien ceci qui est excitant ! Néanmoins, nous travaillons d’arrache pied pour que cet art contemporain soit accessible à un vaste public. Speedy Graphito introduit dans ses œuvres des artistes qu’il affectionne, une histoire de famille!

Exposition Claude Leclercq et Jean-Jacques Pelaudeix ©Barbara Marechal

Ce stage me donne une vision assez complète de la gestion d’un projet culturel, de la prise de contact avec la presse pour le relais de l’information aux commissaires d’exposition mais également l’encadrement des nombreux·euses bénévoles qui mènent à bien le déroulement de ce projet d’envergure pour ce village. Même si mon domaine de prédilection est l’archéologie, j’apprends les codes du monde de l’art et de la culture, et partage avant tout des connaissances au public.

 

Site internet : https://www.cuiseaux-paysdespeintres.fr

Catégories : Actualités

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *