Dans le monde de la recherche en SIC

C’est après plusieurs années d’études en lettres et histoire de l’art que j’ai décidé de me tourner vers les Sciences de l’Information et de la Communication (SIC). Fraichement débarquée de Montpellier, j’ai rejoint l’université d’Avignon avec un objectif professionnel : poursuivre mes études pour devenir enseignante chercheuse. C’est donc naturellement que j’ai choisi un stage qui me permettrait de découvrir en profondeur le monde de la recherche universitaire.

La FR 3621 Agorantic est une Fédération de Recherche interdisciplinaire qui réunit une dizaine de laboratoires de recherche, dont le Laboratoire Centre Norbert Elias. Sous la tutelle d’Avignon Université et du CNRS, elle se propose d’étudier les enjeux sociétaux en lien avec le développement du numérique. En tant qu’assistante de recherche, mon travail est d’assister les chercheur·euse·s associé·e·s dans leurs travaux.

Sous la direction de Madame Lise Renaud, Maître de conférences en Sciences de l’Information et de la Communication, je travaille sur deux projets en lien avec les outils numériques de visite patrimoniale. L’un, POLI APP, est un projet de recherche de la Fédération de Recherche Agorantic. L’autre est une étude de réception de l’HistoPad (application de visite sur tablette) au Palais des Papes à Avignon, menée par des chercheur·euse·s du Laboratoire Centre Norbert Elias en collaboration avec Avignon Tourisme et Histovery.

Visite du Palais des Papes avec l’HistoPad ©Allison Guiraud

Je mène pour POLI APP, qui concerne les politiques numériques des applications de visite patrimoniale, une veille sur les projets numériques, je recueille et analyse des documents, des articles et je réalise des entretiens avec des acteurs sur le terrain. Pour l’étude de réception au Palais des Papes, j’ai participé à des visites expertes du Palais et à la création du protocole d’enquête. J’ai également aidé Marion Parisis (ancienne étudiante du Master et vacataire sur l’étude) et Mathilde Bertholet (actuellement en Master 2 et stagiaire au Palais des Papes) à la récolte des données sur le terrain. Enfin, transversalement sur les deux projets, j’aide Madame Lise Renaud à la mise en place et au bon déroulement des projets, à l’organisation des réunions ainsi qu’à la rédaction de compte-rendu.

Initialement basée dans les murs de l’Université d’Avignon, mes missions m’amènent à me déplacer fréquemment, je travaille aussi bien à domicile qu’au Palais des Papes. Nous avons également eu l’opportunité d’aller à Paris pour visiter les locaux d’Histovery, la start-up qui a développé l’HistoPad au Palais des Papes.

Cette expérience a renforcé mon envie de poursuivre dans le domaine de la recherche universitaire. J’ai pu participer à l’élaboration et à la réalisation d’un projet de recherche de A à Z. Par ailleurs, ce stage a été très épanouissant sur le plan professionnel et personnel, notamment grâce à la confiance des chercheur·euse·s avec qui je travaille. La prochaine étape pour moi : ma deuxième année de master puis, si tout va bien, une thèse de doctorat !  


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *