L’Epicurium a fait appel au Master Stratégie du Développement Culturel – Médiations de la Culture et des Patrimoines à l’occasion de son déménagement, dans la future zone « Naturalub » à haute valeur environnementale, à l’horizon 2020. Ce musée-vivant dispose d’une collection atypique, puisqu’elle se compose essentiellement d’êtres vivants, à savoir de plantes, d’arbres fruitiers, de légumes, d’insectes, etc…

Maquette réalisée par l’équipe : « Experluettes »

Ainsi, durant tout le second semestre, les étudiants de première année du Master se sont répartis en trois équipes avec pour mission de relever le défi d’imaginer les futurs jardins de l’Epicurium en mettant en avant des thématiques telles que le développement durable et l’agriculture, mais aussi l’alimentation du XXIème siècle. Une attention particulière devait également être portée sur les techniques et métiers de la filière fruits et légumes. Ce lieu, à la fois ludique et pédagogique, s’adresse au plus grand nombre.

Afin de proposer des solutions de qualités et adaptées aux enjeux de l’Epicurium et de son déménagement, ce projet de simulation s’est structuré en quatre temps : recherche documentaire, évaluation préalable, concept d’exposition et développement du numérique.

Maquette réalisée par l’équipe : « Agence Pan C »

Les futurs extérieurs de l’Epicurium doivent être pensés comme une exposition avec des outils de médiation adaptés à tous les types de publics, dans leur richesse et leur diversité. L’enjeu principal de ce projet était donc la mise en valeur de l’agriculture d’aujourd’hui et les caractéristiques agricoles régionales mais aussi de penser un jardin adapté à la saison hivernale. Ainsi, les étudiants ont eu pour mission d’aménager ces jardins pour en faire un lieu de référence en matière d’agrotourisme en Provence.

Les trois équipes ont pu présenter leurs idées aux commanditaires lors d’une restitution à l’Université d’Avignon et des Pays de Vaucluse.

Le projet de simulation, comme chaque année, est un projet de grande ampleur.

Maquette réalisée par l’équipe : « Agence Mise en Regard(s) »

Les étudiants de master 1 sont confrontés à des enjeux et problématiques variés et y répondent avec créativité et innovation.

Ces quatre mois de réflexions autour du déménagement de l’Epicurium et de la mise en exposition des jardins ont étés pour l’ensemble de la promotion, un projet très enrichissant et une très bonne préparation aux activités de Muséocom et à la vie professionnelle.

Nous remercions l’Epicurium pour ce beau projet !