Samuel Cordier et Cyril Meniolle de Cizancourt, rencontre au sein de l’Université le 26/09/2017 © Camille Bertrand

Le 26 septembre 2017, Muséocom a rencontré Samuel Cordier, directeur de l’OCIM (Office de Coopération et d’Information Muséales) et Cyril Meniolle de Cizancourt, secrétaire général de l’European Heritage Heads Forum hébergé à Bruxelles. Cyril est un ancien membre de Muséocom !

Samuel Cordier est directeur de l’OCIM depuis 2015. Il débute ses études supérieures dans le domaine de la géologie, puis s’oriente vers la muséographie. Par la suite, il soutient une thèse au sein du Muséum National d’Histoire Naturelle à Paris.

Son parcours professionnel est porté sur la culture scientifique : il travaille au Muséum d’Histoire Naturelle de Nîmes puis dans des Centres de Culture Scientifique, Technique et Industrielle (CCSTI).

L’OCIM, créée en 1985, est à la fois centre de ressources et animateur de réseaux pour les professionnels des musées.

Cet organisme public a quatre missions principales :

– L’Edition : l’OCIM publie des revues bimestrielles sur l’actualité du patrimoine et de la culture scientifique et technique, mais aussi des ouvrages.

– La Formation : l’OCIM propose des formations pour les professionnels du secteur de la culture.

– L’Information-documentation : l’OCIM effectue de la veille documentaire.

– L’Observation : l’OCIM produit des chiffres clés du secteur culturel en France.

Cyril Meniolle de Cizancourt est secrétaire général  de l’European Heritage Heads Forum de Bruxelles. Il a étudié dans une école de management puis a intégré le Master Médiations de la culture et des patrimoines en 2014. Durant sa deuxième année de master, il effectue un stage au sein de l’Alliance française de Stockholm.

L’European Heritage Heads Forum (EHHF) est un réseau européen professionnel des directeurs nationaux du patrimoine culturel (patrimoine bâti, paysages et archéologie) créé en 2006. L’objectif qui a guidé la création de ce réseau était de rassembler des acteurs du patrimoine de différents pays afin de s’entraider notamment lors d’une rencontre annuelle. Informer et échanger autour des expériences et des vécus de chacun permet de créer une cohésion et un partage enrichissant pour tous les acteurs de la culture. Etre membre de l’Union européenne, c’est partager un patrimoine commun.

A travers ces deux présentations nous avons pu saisir l’importance des réseaux professionnels et des enjeux politiques qu’ils peuvent représenter. Nous avons également découvert la richesse des offres de l’OCIM, ressources non négligeables pour un étudiant d’aujourd’hui et un professionnel de demain. Enfin, cette rencontre nous a permis d’entrevoir de nouvelles opportunités professionnelles en particulier à l’étranger.

La Jeune Agence remercie ces deux intervenants de nous avoir fait partager leurs expériences.