A philosophy of sin and art

🕐 Mardi 17 novembre – 18H > 19H30

Certaines des œuvres d’art les plus importantes représentent la luxure, l’avidité, la jalousie ou la rage ; déclare que la pensée occidentale classée traditionnellement comme « péché ». Quel est le rôle artistique ou social de ces images ? Quelles sont les conséquences de penser l’art en termes de « péché »? Et combien est trop dans la représentation d’un comportement pécheur ?

Cet événement organisé en partenariat avec le Center for Philosophy and Visual Art du King’s College de Londres interroge nos compréhensions et représentations du « péché », un concept avec lequel l’art a lutté à travers les siècles.

Les artistes puisent dans leurs propres expériences ou croyances pour raconter des histoires d’actes pervers, de punitions et de rédemption, du point de vue religieux et séculier. Pourtant, certains arts peuvent aussi être perçus comme allant trop loin, faisant un spectacle voyeuriste de souffrance humaine ou de plaisir humain.

Cette discussion questionne dans quelle mesure nous avons besoin de péchés ou de «péché» pour faire de l’art ou pour comprendre l’héritage artistique du passé ?

Parmi les orateurs figurent l’écrivain, le drag et le cinéaste Amrou Al-Kadhi; la philosophe Deborah Casewell; historienne de l’art et aumônier au King’s College, Cambridge, Ayla Lepine; et directeur du Centre de philosophie et d’art visuel Sacha Golob.

Date

Nov 17 2020
Expired!

Heure

6 h 00 min - 19 h 30 min

Plus d'Infos

Plus d'informations
Catégorie

Organisateur

National Gallery of London
Site Web
https://www.nationalgallery.org.uk/
Plus d'informations

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *