Cette année, c’est au sein de l’écomusée du Grand-Orly Seine Bièvre, situé à Fresnes dans le Val-de-Marne, que j’effectue mon stage. Cet écomusée urbain est implanté dans une ancienne ferme, dans laquelle se trouvent aujourd’hui deux autres établissements culturels : un théâtre et un conservatoire. Deux salles proposent plusieurs expositions temporaires par an. Actuellement, une exposition intitulée « Territoire Habité » est présentée dans la grande salle (l’ancienne bergerie) et présente 58 projets d’étudiant·es de l’école Boulle pour le territoire du Grand-Orly Seine Bièvre. Dans les anciennes écuries, c’est l’exposition « Ensembles, l’histoire continue » de la Maison de Banlieue et de l’Architecture qui est accueillie.

Ecomusée du Grand-Orly Seine Bièvre © Mélodie Teil
Exposition Territoire Habité © Mélodie Teil

Les missions de mon stage sont variées et s’articulent autour de deux projets principaux qui sont liés : la mise en accessibilité du musée aux 4 types de handicaps reconnus par le label Tourisme & Handicap, ainsi qu’aux Troubles du Spectre de l’Autisme, et la conception de dispositifs de médiation pour la prochaine grande exposition du musée, intitulée « Cuisines & Descendances ». Cette exposition ouvrira ses portes au public le 7 octobre et a pour thématique la transmission du patrimoine culinaire en banlieue sud de Paris. 

Je suis la conception de l’exposition « Cuisines & Descendances », notamment en participant à la définition des dispositifs ludiques qui seront présents dans l’exposition et aux réunions avec les scénographes. Lors de ces réunions, je m’assure notamment de l’accessibilité de l’exposition. En plus d’avoir une scénographie accessible, la médiation de cette exposition doit l’être aussi. C’est pourquoi je rédige un livret en langage Facile à Lire et à Comprendre (FALC) et un livret d’anticipation de la visite. En lien avec mes collègues du service des publics, je réfléchis également à la programmation d’ateliers qui accompagneront cette exposition et à la conception de la chasse au trésor qui aura lieu pendant les vacances de la Toussaint. 

Pour réaliser le projet de mise en accessibilité du musée, j’ai d’abord recensé les besoins du musée et établi un budget puis rédigé deux dossiers de subvention pour la région et le département. La prochaine étape sera l’achat de matériel et le travail en lien avec des prestataires comme pour la conception d’un plan tactile de l’exposition « Cuisines & Descendances », la relecture de livret FALC ou la réalisation d’une vidéo de présentation de l’exposition en Langue des Signes Française. 

Je réalise aussi quelques visites et ateliers dans l’exposition  « Territoire Habité »  pour différents publics : en situation de handicap, scolaires et jeunes de la mission locale. J’ai pu également rencontrer du public en dehors des murs du musée en participant à la fête de l’été organisée par la ville de Fresnes. Nous avons tenu un stand et accueilli une centaine de personnes autour d’ateliers sur les matériaux et les couleurs de la ville, d’un jeu pour construire sa propre ville et d’une vitrine abritant des objets de collection du groupe Tryo, en concert le soir-même. Avec mes collègues, nous sommes également en train de réfléchir à la programmation culturelle autour de l’exposition et à l’organisation des prochaines journées du patrimoine qui seront riches en activités !

Fête de l'été de Fresnes © Angèle Dumant-Marcuzzi

Ce stage est très formateur et me permet de découvrir un autre type de musée, après mon expérience dans un musée d’archéologie l’année dernière. J’apprends beaucoup, notamment sur le public en situation de handicap. Je peux mener des projets du début à la fin et suivre la création de l’exposition « Cuisines & Descendances » qui ouvrira une semaine avant la fin de mon stage et j’ai hâte de la voir !


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *