Attirée davantage par les paysages et le patrimoine naturel, j’ai postulé auprès de nombreux parcs naturels, dont le Parc Naturel Régional du Massif des Bauges, qui a décidé de m’accueillir en tant que stagiaire pour une durée de quatre mois.

Créé en 1995, le Parc Naturel Régional du Massif des Bauges s’étend sur une superficie de 856 km2, à cheval entre le département de la Savoie et le département de la Haute-Savoie. Les Bauges se sont essentiellement un massif de moyenne montagne, où les plus hauts sommets culminent à 2 200 mètres. Les actions menées par les membres du Parc sont en lien avec les principales missions, notamment protéger et gérer le patrimoine naturel et culturel du territoire, ainsi qu’assurer l’accueil du public, et particulièrement l’éduquer et l’informer au respect de l’environnement.

Afin de valoriser le patrimoine culturel et naturel du territoire, le Parc Naturel Régional du Massif des Bauges dispose d’un lieu d’exposition qui est la Chartreuse d’Aillon. Cet ancien édifice, construit au XIIème siècle, accueille une exposition permanente, dévoilant les richesses culturelles du territoire du Massif des Bauges, et l’histoire du bâtiment religieux. Aussi, chaque année, une exposition temporaire est proposée.

Cette année l’exposition « Des histoires plein l’assiette » présente et valorise les savoirs et les pratiques culinaires des habitants des Bauges. Cette future exposition est pensée et travaillée à partir d’un travail d’inventaire et d’archivage réalisé en 2016, auprès de l’ensemble de la population des Bauges. L’objectif est de créer un dispositif idéal pour transmettre aux futurs visiteurs les valeurs attribuées à ce patrimoine culturel immatériel, au travers de nombreux témoignages diffusés durant l’exposition.

Étant originaire du département charentais, élevée au coeur des champs de tournesols et des vignobles, j’ai débuté mon stage le nez plongé dans les rapports et les retranscriptions des nombreux entretiens, afin de prendre connaissance de ce patrimoine culturel immatériel. Ainsi, durant les premières semaines, j’ai dû me familiariser avec les plats et les pâtisseries issues du territoire, être en capacité de différencier les « rissoles » et les « bugnes », le « farçon » et le « gratin de cardon ». Ces semaines d’apprentissage m’ont également permis de prendre connaissance des activités d’autrefois qui perdurent aujourd’hui, telles que le pastoralisme, la cueillette ou encore les grommailles.

Durant élaboration de l’exposition, différentes missions me sont confiées. En effet, je dois imaginer et concevoir les différents contenus de l’exposition, écouter et sélectionner des extraits d’entretiens réalisés avec les habitants pour créer une bande sonore ainsi que participer au montage de l’exposition. Lorsqu’elle sera présentée au public, j’interviendrais régulièrement pour réaliser des animations et des visites guidées. Enfin, je suis chargée de penser et préparer la future exposition temporaire de 2019, qui portera sur les paysages du Massif des Bauges.

Ce stage me permet de découvrir les différentes étapes de la conception d’une exposition, ainsi que d’acquérir de nouvelles compétences dans le domaine de la médiation culturelle.