Visite partagée, FRAC Aquitaine de Bordeaux, 12/04/2017 – © FRAC Aquitaine

Je suis en stage au FRAC Aquitaine depuis une semaine et pourtant il me semble y être depuis un mois tant j’y ai (déjà !) appris de choses. Le FRAC Aquitaine partage les mêmes missions que les autres FRAC des autres régions : soutenir la création, créer un fond d’œuvres d’art contemporain et diffuser les œuvres dans la région, pour qu’un plus grand nombre, malgré des territoires plus reculés, ait accès à l’art contemporain.

J’ai postulé au FRAC Aquitaine en médiation après avoir suivi avec Muséocom une visite au FRAC PACA de Marseille. Lors de cette visite, je me suis rendue compte de l’importance d’une médiation physique et adaptée aux profils des publics, qui plus est en art contemporain, domaine perçu comme inaccessible ou déroutant.

Je suis donc en stage au service des publics du FRAC Aquitaine, appelé Pôle des attentions. Ce mot « attention » illustre la bienveillance dont bénéficient les publics du FRAC de Bordeaux. À travers l’accueil de chacun des visiteurs ou les ateliers et visites proposés pour parents et enfants, l’équipe est attentive aux profils des visiteurs, au rythme de la visite et au rapport d’égalité qu’il doit y avoir entre le médiateur et ses publics. La considération des publics qui motive les ateliers ou projets de médiation s’accompagne d’une certaine liberté.

Prochainement le FRAC et ses équipes déménageront au sein de la MECA, centre culturel d’une plus grande ampleur accueillant le FRAC ainsi que deux autres agences culturelles. Ce futur déménagement, pousse l’équipe du Pôle des attentions à expérimenter de nouvelles façons de créer un lien entre les visiteurs et le musée.

Je me nourris depuis une semaine de cette vision de la médiation et tente de la respecter pour concevoir ma propre visite guidée (parcours, œuvres et thèmes abordées, proposition de débat aux publics). Ma mission principale cette première semaine a été de m’imprégner de l’exposition (B.D Factory, une exposition questionnant les rapports entre bande-dessinée et art contemporain) et de ses œuvres. Suite à la première visite guidée que j’assurerai seule, je travaillerai en équipe avec le Pôle des attentions sur les dispositifs de médiation du FRAC mais aussi sur les outils numériques du Pôle des attentions. C’est parti pour cinq mois d’aventure !