13923886_1797317343836532_8745856787503030847_oLe désir de réaliser mon stage dans un site empreint d’une grande histoire s’est concrétisé lorsque j’ai intégré l’équipe de l’abbaye de Fontfroide, située à Narbonne. Cette ancienne abbaye cistercienne a été habitée par des moines de 1093 à 1901. Suite à l’exil des derniers moines dû à la séparation du clergé et de l’État, l’abbaye a été rachetée, en 1908, par Gustave Fayet et sa femme Madeleine d’Andoque de Sériège dans l’idée d’instaurer une grande campagne de restauration, campagne qui se poursuit aujourd’hui encore. Avec plus de 100 000 visiteurs par an ce monument accueille divers événements qui font revivre le lieu et assurent sa préservation.

En vue d’obtenir le Label Sud de France, gage de qualité de l’accueil et des prestations proposées par les établissements de la région, j’ai été amenée à rédiger différentes procédures internes et à concevoir le nouveau questionnaire de satisfaction, en français et en anglais. J’ai également traduit en anglais les panneaux de médiation présents dans les jardins avant de réaliser leur mise en page.

Le passage au numérique étant l’un des enjeux principaux de l’institution, j’ai pu relever les points positifs et les dysfonctionnements des tablettes numériques utilisées comme dispositif de médiation. Je participe aussi à l’élaboration du parcours à destination des personnes à mobilité réduite (PMR) : vérification des textes, visites virtuelles des salles inaccessibles, rédaction des légendes, photographies, échanges avec l’organisme créateur de l’application…

Je passe une grande partie de mon stage à réaliser des visites guidées pour lesquelles je prends plaisir à affiner mon discours suivant les visites et les conseils de mes collègues, en m’inspirant des expériences des visiteurs, et en consultant des ouvrages scientifiques et historiques. Je développe alors ma capacité à adapter continuellement mon discours ainsi que ma manière d’aborder le public en fonction de leur âge et leurs connaissances : public scolaire, personnes âgées, érudits, novices, familles, personnes sourdes avec interprète, etc.

Enfin, je me rends régulièrement dans les archives de l’abbaye pour sélectionner des plans du site, qui remontent jusqu’aux années 80, afin de les numériser. J’éprouve un certain privilège à me plonger dans l’histoire d’un site historique aussi réputé. Les documents que j’ai eu la chance de feuilleter ont d’ailleurs été d’une aide précieuse dans l’amélioration de mon discours de guide.

Alors, si l’envie vous prend de venir en Pays Cathare, faites un détour à l’abbaye de Fontfroide, vous ne serez pas déçus par le charme et la sérénité du lieu.