Fleur à l'accueil de la galerie Eurêka du CCSTI, à Chambéry ©Muséocom – Fleur Marin-Lamellet

Fleur à l’accueil de la galerie Eurêka, le CCSTI de Chambéry ©Muséocom – Fleur Marin-Lamellet

Avec ses 1 200 m² ouverts au public, le Centre Culturel Scientifique Technique et Industriel de Chambéry est l’espace muséographique le plus visité de Savoie et le plus grand CCSTI de Rhône-Alpes.

Il est composé de deux espaces : le premier, l’Espace Montagne propose d’aborder les connaissances scientifiques et technologiques en s’appuyant sur le milieu montagnard et le second accueille quant à lui l’exposition temporaire, portant actuellement sur l’Antarctique.

Au-delà de ce qui se passe dans ses murs, le CCSTI a pour objectif de rendre les sciences et les techniques accessibles au plus grand nombre sur l’ensemble de la Savoie. Qui dit « science » dit « mots compliqués ». Et qui dit « mots compliqués » dit « il faut les expliquer aux enfants ».

Le maître-mot de mon stage de 4 mois est « vulgariser » ! La première étape a été de me former aux contenus des expositions (je suis maintenant incollable sur le processus d’érosion et sur la différence pingouins / manchots !). Grâce à l’aide des médiatrices et aux nombreuses lectures, j’effectue maintenant deux à quatre visites scolaires par semaine.

Ma deuxième mission est de créer l’atelier périscolaire que la Galerie proposera aux écoles chambériennes à la rentrée 2016. Le thème de cette année est l’archéologie, notion qui nécessite aussi une vulgarisation : trame de l’atelier, carnet d’enquête, matériel nécessaire, dossier pédagogique, tout est à concevoir. Je travaille également sur la préparation des Journées du Patrimoine.

Enfin, lorsque l’atelier sera terminé, je serai chargée de recenser et de vulgariser les différents mythes et légendes autour de la Lune, qui seront accessibles dans la prochaine exposition temporaire via une borne numérique.

Venez-vous confronter à la culture scientifique dans la capitale savoyarde, et comme Archimède vous pourrez crier Eurêka !