Océane Girault, Clotilde Lett—Cossenet et Justine Reveyrand se sont rendues du 25 au 26 octobre 2018 au Salon International du Patrimoine Culturel (SIPC), au Carrousel du Louvre, à Paris. Pour sa 24e édition le salon avait pour thème « Patrimoine européen, patrimoine commun ». Labélisé, le SIPC fait, cette année, partie intégrante de l’année européenne du patrimoine culturel 2018 lancée par la Commission européenne. Il participe ainsi à faire véhiculer les enjeux de promotion du patrimoine comme élément central de la diversité culturelle et met en avant les meilleures pratiques pour assurer la conservation et la validation du patrimoine.

Par ailleurs, le SIPC rassemble les professionnels de la restauration et de la sauvegarde du patrimoine bâti et non bâti, matériel ou immatériel. Ainsi, ateliers spécialisés, entreprises généralistes de la conservation du patrimoine, associations et fondations de défense ou encore collectivités territoriales, quelques 350 exposants sont venus toucher le grand public et les professionnels à la protection et la mise en valeur du patrimoine. Ces deux jours ont alors été l’occasion pour les membres de Muséocom de rencontrer des professionnels du monde de la culture mais aussi de faire connaître la Jeune Agence.

A cette occasion, Océane, Clotilde et Justine ont pu rencontrer des représentants de différents sites et cités remarquables de France (métropole du Grand Nancy, ville de Dax, Pezenas pays d’art et d’histoire Cap d’Agde). Ces représentants ont alors expliqué l’importance de la communication et du dynamisme culturel pour une ville ou un territoire afin de lui assurer un rayonnement national. Les trois membres de Muséocom ont également discuté avec des spécialistes de la valorisation du patrimoine par le numérique, notamment Studio Sherlock et Histovery. Par le biais de vidéos ou de reconstitutions numériques, ces deux acteurs participent ainsi à la promotion du patrimoine. De même le pôle valorisation du patrimoine de EDF s’attache à mettre en valeur son patrimoine industriel et mobilier par des actions de médiation, notamment numériques. Enfin, nos membres ont pu s’entretenir sur la sauvegarde du patrimoine avec la Fondation pour les monuments historiques, la Fondation VMF – Pour la sauvegarde et le rayonnement du patrimoine ainsi que la Fondation de la sauvegarde de l’art français.

Par ailleurs, le SIPC propose également une large programmation de conférences. Les trois membres de Muséocom ont alors décidé de se rendre à quelques-unes d’entre elles.

SIPC 2018 © Clotilde Lett-Cossenet

Ainsi, Océane a assisté à la conférence « 31 ans d’itinéraires culturels du Conseil de l’Europe », modérée par Eleonora Berti (Council of Europe Cultural Routes Project Coordinator) et regroupant Gérard Beaume (Manager, Fédération européenne du Saint-Jacques de Compostelle), Antoine Selosse (Directeur, Itinéraire Culturel de Saint-Martin de Tours), Michel Legros (président, « Sur le pas de R.L. Stevenson ») et Charles Bonaparte (président, « Destination Napoléon »). Cette table ronde a exploré l’action de terrain des Itinéraires Cuturels, leur engagement dans la promotion d’une identité européenne à travers le patrimoine culturel ainsi que les défis de ces réseaux de nos jours. Clotilde et Justine, quant à elles, se sont rendues à la conférence « Revitalisation des centres-bourgs et centres-villes à partir des patrimoines » menée par Martin Malvy (président de Sites et Cités remarquables de France), Michel-François Delannoy (expert en projets territoriaux complexes Caisse des Dépôts), Alain Vogel Singer (maire de Pézenas) et Rémi Feredj (directeur général Poste Immo). Cette table ronde a permis de découvrir les actions de chacun des intervenants dans le cadre de leurs fonctions et sur leur territoire d’action pour apporter une solution, par le  patrimoine, au déclin des centres-bourgs et centres-villes.

Ces deux jours au SIPC ont été une très belle expérience pour Muséocom ainsi que pour les membres s’y étant rendues, riches en rencontres et découvertes.

– Clotilde Lett-Cossenet