Du 10 au 12 novembre 2017, six membres de Muséocom ont participé à un marathon créatif de trois jours dans les musées : Muséomix.

Cet événement qui se déroule simultanément dans différents musées français et européens « invite le public à s’approprier un musée pour réinventer sa médiation, mieux connaître ses équipes et travailler en bonne intelligence avec les autres corps de métiers ». Des équipes constituées de professionnels de la culture, d’étudiants et de techniciens numériques se sont ainsi composées afin de réaliser plusieurs prototypes présentés le dernier jour auprès des visiteurs de l’établissement.

Les Muséomixeuses, membres de la Jeune Agence ont accepté de revenir sur leur expérience.

Aujourd’hui, nous nous intéressons au Muséomix qui s’est déroulé dans le Muséum d’Histoire naturelle de Nîmes, et aux étudiantes qui y ont participé : Justine Chrétien, Fanny Garnier et Lucie Dauptain.

© Dominique Marck – Ville de Nîmes

Justine Chrétien,

Pour quelles raisons avez-vous souhaité participer à l’expérience Muséomix ?

J’ai décidé de participer à Muséomix un peu par hasard parce que je ne savais pas exactement en quoi ça consistait au départ. Ensuite, j’étais très enthousiaste quand j’ai su que j’étais acceptée parce que je savais que j’allais vivre quelque chose d’intense et de totalement différent du quotidien.

Pourquoi avoir choisi le Muséum d’Histoire naturelle de Nîmes ?

J’ai choisi le Muséum d’histoire naturelle de Nîmes car je ne le connaissais pas et que l’expérience pouvait me permettre de le découvrir de manière tout à fait originale.

Quel rôle avez-vous joué durant ces trois jours et quelles étaient vos missions ?

Lors de ces trois jours, j’étais à la base chargée des contenus. Mon travail était d’en apprendre le plus possible sur les collections du musée et de rapporter ces connaissances à mon équipe afin de créer le contenu de nos cartels et de l’application que nous avons décidé de créer. Au final, j’ai dit dès le départ que je voulais faire le plus de choses possibles avec mes mains et c’est ce qui s’est passé. J’ai passé presque les trois jours dans l’atelier à fabriquer une météorite géante en polystyrène, des socles en bois, à coller et à peindre tout un tas d’éléments… Ça m’a vraiment fait du bien. Mais au final, j’ai aussi participé à la création du contenu de l’application et aux choses un peu moins marrantes, tout le monde participait un peu à tout.

Que retenez-vous de cette expérience ?

Des rencontres avec des gens totalement différents, drôles et très intéressants. Cette expérience m’a permis de grandir et m’a appris à créer et à inventer avec des personnes n’ayant ni le même âge, ni la même formation, ni la même vision des choses que moi.

Décrivez-la en un mot :

Fou rire

Fanny Garnier,

Pour quelles raisons avez-vous souhaité participer à l’expérience Muséomix ?

Initialement, je me suis inscrite à Museomix afin de communiquer autour de la Jeune Agence, rencontrer des professionnels et de potentiels partenaires de Muséocom, puis cela a été pour développer mes compétences en graphisme.

Pourquoi avoir choisi le Muséum d’Histoire naturelle de Nîmes ?

J’ai choisi le Muséum d’Histoire naturelle de Nîmes du fait qu’il soit proche d’Avignon. Je souhaitais par ailleurs découvrir la ville autrement que grâce aux Ferias.

Quel rôle avez-vous joué durant ces trois jours et quelles étaient vos missions ?

Durant ces 3 jours j’ai été la graphiste de mon équipe. J’ai participé à la création des visuels de notre projet (un escape game sur le thème d’Emilien Dumas, un éminent scientifique), j’ai également réalisé une vidéo pour présenter les différents dispositifs que nous avions imaginés ainsi qu’un hologramme.

Que retenez-vous de cette expérience ?

Cette expérience m’aura permis de prendre conscience de mes compétences, mais également de les valoriser auprès des professionnels. De plus, cela m’a prouvé qu’avec peu de ressources, on pouvait mettre en place de super projets.

Décrivez-la en un mot :

“Ouffissime”

Lucie Dauptain,

Pour quelles raisons avez-vous souhaité participer à l’expérience Muséomix ?

Parce qu’il me semblait que Muséomix était un dispositif innovant et complémentaire avec notre formation en stratégie du développement culturel. Je voulais mieux comprendre de quoi il s’agissait en vivant l’expérience.

Pourquoi avoir choisi le Muséum d’Histoire naturelle de Nîmes ?

Le Museum d’Histoire naturelle de Nîmes, car je suis habituée à fréquenter les musées d’art et que je voulais découvrir un univers différent. Par ailleurs, c’était l’occasion pour moi de me rendre à Nîmes et de découvrir la région.

Quel rôle avez-vous joué durant ces trois jours et quelles étaient vos missions ?

J’ai tenu le rôle de « communicante » dans l’équipe. Il s’agissait d’écrire des compte-rendus, ainsi qu’un article pour le site internet de Muséomix. Il fallait également prendre des photos et des vidéos des membres du groupe. Nous étions encouragés à les partager sur Twitter et Facebook. Le deuxième jour, nous avons réalisé un petit film afin de présenter l’avancée du projet aux autres équipes. Et le dernier jour, il a fallu accueillir la presse, et même passer à la télévision !

Que retenez-vous de cette expérience ?

Cette expérience a été très agréable et enrichissante. J’ai appris beaucoup de choses, et rencontré de nombreuses personnes toutes très différentes ! J’ai été très surprise de ce que nous étions capables de faire en si peu de temps, et avec des personnes issues de domaines très différents et qui ne se connaissaient pas du tout au départ ! C’est vraiment une expérience que j’aimerais renouveler !

Décrivez-la en un mot :

Éclairante !