Exercer en tant que guide conférencier indépendant

Après une matinée passée en compagnie d’Odile Guichard, conservatrice au Musée Vouland, la journée se poursuit avec Léa Bedurftig, guide-conférencière indépendante, et Clément Demontis, guide-conférencier pour sa propre société “Avignon authentics stories”. Avec chacun des parcours de formation très différents, les deux professionnels s’engagent toute l’année à transmettre l’histoire, les traditions et leur attachement pour la Provence aux nombreux visiteurs qui viennent découvrir la ville d’Avignon ainsi que ses alentours. 

Avec une disponibilité presque totale, les guides vivent au rythme des saisons touristiques et des intérêts de leurs clients. La flexibilité,  la capacité d’adaptation et de résolution des problèmes sont des requis indispensables pour toute personne motivée à se lancer dans cette carrière professionnelle. De plus, ce métier nécessite diverses compétences telles que le sens de la communication, le goût du contact et la capacité d’adaptation aux différents types de publics. Cette profession requiert également d’autres aptitudes, puisqu’il nécessite une dépense physique quotidienne importante. Enfin, dans ce métier il est important d’avoir une large ouverture d’esprit.

Léa Bedurftig et Clément Demontis © Muséocom

Néanmoins, il s’agit d’un métier ayant des spécificités, qui varient selon la personnalité de chaque personne qui l’exerce. Léa Bedfurting par exemple, en tant qu’employée d’Avignon Tourisme, réalise de nombreuses missions pour la ville d’Avignon tandis que Clément Demontis, à son compte, est sans cesse dans une réflexion de renouveler les offres de visite. Ce sont également les publics de visiteurs qui peuvent varier selon les compétences linguistiques : si Léa accueille une majorité de visiteurs allemands par exemple, Clément, quant à lui, est davantage spécialisé auprès du public américain. 

Enfin, chaque visite nécessite une importante préparation en amont, afin de s’approprier au mieux les savoirs, les itinéraires de visite, et, bien sûr, un savoir-vivre pour satisfaire les attentes du public touristique. En effet, une ville disposant d’une valeur culturelle et patrimoniale comme Avignon, doit se distinguer avec une offre unique.

La Jeune agence remercie Léa Bedurftig et Clément Demontis pour la découverte de leur profession, et le partage de leurs expériences à travers deux regards différents. 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *